• 2005

    Le Groupe AFS, propriétaire de la société Warsmann, rachète la société lot et garonnaise (47) Boucharel, localisée à Saint Etienne de Fougères, spécialisée dans la menuiserie bois-PVC et la plâtrerie sèche.

    Quelques chiffres :

    Chiffre d’affaire : 3,5 millions d’euros
    Effectif : 28 personnes
    Surface bâtiments : 2080 m2 atelier production bois, PVC et stockage
    Surface bureaux : 220 m2

  • 2003

    Construction d’un nouvel atelier de stockage de matières aluminium d’une surface de 1000 m2.
    Diversification de la production par la création d’une nouvelle activité ; la mécano-soudure.
    Ex : Bornes de sécurité et de signalisation, châssis de tracteur, etc…

  • 2002

    La famille Warsmann cède la société aux deux cadres technique et administratif de l’entreprise, Philippe Slezak et Jérôme David, qui en assurent la direction effective depuis 2000 avec Denis Warsmann.

  • 1988

    Denis Warsmann, petit-fils du fondateur, prend la direction de l’entreprise familiale après un parcours de 10 ans dans les différents services.

  • 1970

    Pour ne pas être dépendante uniquement du bâtiment, l’entreprise s’est lancée dans les constructions de bureaux d’atelier. Il s’agit du « bureau » ou de la « cabine d’atelier », vendus clés en main. Ce produit permet aux industriels d’implanter dans leurs ateliers, des emplacements de travail pour leur maîtrise ou des locaux destinés à abriter des matériels très délicats ou bien encore, des salles de repos pour leur personnel.

  • 1962

    La chute de la demande en menuiserie métallique acier entre 1960 et 1965, a permis à la société Warsmann de se consacrer à un produit dont elle a été la première à assurer le développement dans notre département : L’aluminium.
    Pol Warsmann devient PDG de la société Anonyme Warsmann. Les locaux étant trop exigus, l’entreprise Warsmann quitte la rue Jean Baptiste Clément à Charleville-Mézières pour venir s’installer à Nouzonville, 7 rue des 3 obus.

  • 1953

    Dés 1952, la société déménage rue Jean Baptiste Clément à Charleville-Mézières. En 1953, Pol Warsmann prend la direction technique de l’entreprise. Il suit d’emblée l’évolution des métiers du bâtiment en se lançant dans la menuiserie métallique acier.

  • 1940

    En 1940, l’atelier rue de Flandres fut détruit durant la guerre. Pendant de nombreuses années, l’entreprise travailla dans des conditions difficiles dans l’attente d’une reconstruction qui n’interviendra qu’en 1951.
    Vue de Monsieur Émile Warsmann en 1947 devant l’atelier ferronnerie et serrurerie pris à la sortie de la guerre, rue de Flandres.

  • 1920

    La maison Warsmann a été créée en 1920. Elle succédait à la maison Toison Ponsart dont Émile Warsmann assurait la direction. Elle sera implantée rue de Flandres à Charleville.
    L’horloge pointeuse des années 1920.